Et vous …. Qu’en pensez-vous?

Ces périodes de confinement ont accru chez beaucoup les heures consacrées à la télévision et à la consultation des réseaux sociaux… Je n’échappe pas à la règle et ai pu, de ce fait, prêter une attention plus soutenue aux fonctionnements de tout ce qui nous est proposé…

J’ai l’impression que la publicité est devenu un véritable fléau pour beaucoup…… Je conçois qu’il faille des spots publicitaires pour faire vivre notamment les chaînes de télévision privées mais trop…c’est trop ! Entre chaque émission on a sa dose qui vante les mérites de tels ou tels produits, on va même jusqu’à couper les films à deux ou trois reprises sans tenir compte de ce que l’on est en droit d’attendre pour un minimum de respect vis-à-vis du téléspectateur ! J’ai remarqué que les spots météorologiques diffusés intensivement n’étaient là que pour entourer une foison de publicités…. Nous sommes donc soumis à ingurgiter de la météo tout au long de la journée…. Bien évidemment me direz-vous, nous ne sommes pas obligés de regarder la télévision c’est un fait ! 

Ce qui m’irrite aussi tout particulièrement ce sont les questions posées aux téléspectateurs lors des émissions de variétés ou dans le cadre de reportages sportifs notamment et qui nous incitent à nous prononcer sous couvert de remporter des gains substantiels. Moyennant des appels téléphoniques qui ne sont quand même pas donné quand on voit le prix de la minute, vous êtes invités à jouer… Bien sûr il faut trouver un maximum de participants et c’est pour cette raison que les questions sont d’une facilité et débilité sans pareil ce qui a le mérite, j’en suis sûr, de favoriser l’émergence de l’égo chez certains et l’accès à la culture pour d’autres !

Que dire aussi de la publicité sur les chaînes de télévision publiques ? Nicolas Sarkozy, alors président, avait tenté d’en limiter le débit mais « le naturel revenant au galop » on a très vite retrouver les bonnes vieilles habitudes avec résignation…. Il m’apparaît tout à fait anormal que ce domaine public soit soutenu financièrement par des groupes de pression qui, inévitablement, pèsent sur la totale liberté d’expression qui devrait être l’apanage de tous services d’Etat !

Même les chaînes à péage se laissent aller aux spots publicitaires c’est quand même un comble de payer pour que l’on vous dise quoi acheter et quoi consommer !

Nos téléphones portables sont aussi devenus des relais pour publicités agressives qu’il est impossible d’éliminer avant de prendre connaissance de l’objet de notre consultation… Ah si… j’oubliais ! On vous propose la suppression de la publicité moyennant un abonnement payant ! On croit rêver…Par ailleurs le démarchage se développe chaque jour un peu plus malgré l’absence d’un annuaire spécifique recensant les numéros de nos mobiles.

Quant aux téléphones fixes ils sonnent toujours régulièrement pour nous interpeler à des fins de sondages, de propositions commerciales ou d’invitations pour venir récupérer un cadeau offert par une marque bienfaitrice qui nous vantera son produit miracle !

Notre pays devient aussi, de plus en plus, une terre de jeux, il suffit simplement de vouloir acheter son journal pour se rendre compte de l’engouement que suscite la Française des jeux et qui rend accro autant de français et impatients ceux qui n’ont que le journal à acheter et qui rongent leur frein en attente de la décision du joueur souvent indécis devant tant de possibilité pour rêver…

Et oui !  Entre le Loto, le Super Loto, l’Euro Millions, le Keno, Le Joker+, l’Amigo et le Bongo Live (je dois sûrement en oublier) la quête du rêve est multiple !

« Panem et circenses » Cette expression latine utilisée dans la Rome antique pourrait peut-être convenir en la circonstance « Donnons du pain et des jeux et le peuple sera content » Je n’ose aller jusque-là mais il est indéniable qu’un certain nombre de nos compatriotes compense leurs soucis et leurs difficultés en s’adonnant aux jeux dont la plus grande partie des gains revient à l’Etat… Une véritable manne qui appauvrit encore les accros aux jeux, véritables drogues souvent difficile à enrayer !

A quoi bon dénoncer, me direz-vous, tous ces phénomènes de société…… Chacun est bien libre de faire ce qu’il lui plaît et loin de moi le désir d’être un donneur de leçon …. J’ai juste le modeste désir de susciter chez certain une réflexion sur ces petites choses qui empoisonnent la vie de certains de nos compatriotes. Je pense que je vais continuer à subir, comme beaucoup ces petites contrariétés, mais je vais d’autant mieux les accepter que je les condamne aujourd’hui dans le cadre de cet écrit qui est pour moi une réelle catharsis !

Pierre Catoire

UN PESSIMISME BIEN ANCRE!

Quelle sera la suite donnée à cette mobilisation?

Chaque jour amène son lot de déceptions…Qu’il s’agisse du monde politique, professionnel, sociétal ou associatif rien ne correspond à ce que l’on serait en droit d’attendre d’un monde dit « évolué » ….

Lors de l’élection présidentielle de 2017 je reconnais  avoir été séduit par Emmanuel MACRON parce qu’il représentait un espoir de gestion différente de notre pays et qu’il permettait le renouvellement d’une classe politique usée et bien corrompue… Je m’aperçois aujourd’hui que les mêmes travers, que nous avons connu chez les prédécesseurs, réapparaissent : rivalités, besoin de se mettre en exergue, gaspillage à tout va… sachant que toutes les décisions prises ne touchent pas leur portefeuille…. nomination des « copains » sans toujours tenir compte des compétences… On parle aujourd’hui de réduire les impôts alors qu’on les a sensiblement augmentés par le jeu de la CSG…. Tout est tromperie dans ce monde hypocrite et sans scrupules !

Me serais-je trompé?

Dans le monde des affaires on poursuit comme par le passé à arroser généreusement les grands patrons qui partent à la retraite avec des sommes extravagantes qui pourraient servir à augmenter le pouvoir d’achat des plus démunis…. Bien évidemment il faudrait le courage politique qui fait défaut pour revoir un système qui n’a que trop duré !

Comment voulez-vous qu’il n’y ait pas un vent de révolte et de frustration quand beaucoup n’ont même pas le minimum pour vivre décemment ?

Au niveau de la société française la sécurité des individus est de plus en plus précaire, notre pays est devenu une véritable passoire faute à un contrôle laxiste au niveau de ses frontières…. Progressivement nous perdons les valeurs qui ont fait de notre pays un exemple de cohésion sociale et du respect des droits de l’homme qui ne peuvent être véritablement mis en exergue que dans un contexte serein….

On pourrait pu penser que le milieu associatif est un antidote aux frustrations et ressentis que je viens d’évoquer et qui affectent toutes les couches de notre population, détrompez-vous ! Les rivalités, les ambitions les égos sont omni présents chez beaucoup d’individus qui pensent qu’ils vont satisfaire leur soif de pouvoir surtout s’ils n’ont pu se réaliser dans leur secteur professionnel…. Plus encore qu’ailleurs beaucoup de « Kalife veulent remplacer le kalife » ce qui crée le plus souvent des conflits insupportables dont les structures éprouvent beaucoup de difficultés à s’en remettre….

Ce constat est effectivement pessimiste me direz-vous ? Il est certain que le tableau que je viens de brosser n’incite pas à voir positivement l’évolution de notre société…. Pourquoi en es-t-on arrivé là ? Que manque-t-il et que faut-il faire pour que notre devise républicaine : « Liberté-Egalité-Fraternité » retrouve ses lettres de noblesse ?

J’avoue être quelque peu désarmé devant la situation présente mais je vais néanmoins tenter une petite et modeste approche, une petite lumière dans nos ténèbres bien encombrés : réhabilitons la cellule familiale et reconsidérons la religion comme un terrain de réflexion et de méditation débouchant sur des notions de fraternité, d’amour et d’humilité….

Le « matériel » est désormais l’élément moteur qui envahit nos vies et chacune de nos actions est liée au besoin de consommer…. On a perdu en grande partie le goût de travailler…. La cellule familiale qui était un rempart à l’isolement, à l’insécurité et qui permettait l’éclosion de l’affection réciproque est mise à mal et ne permet plus cette dose d’intimité chaleureuse indispensable à chacun pour son épanouissement personnel dont il savait faire profiter son entourage !

Les nouveaux saints!

Au risque d’apparaître à contrecourant je considère que  la religion, quelle qu’elle soit, même si elle est très imparfaite dans son application, servait de catalyseur pour beaucoup et permettait une forme d’élévation spirituelle limitant ainsi le « tout matériel ». Aujourd’hui les saints sont remplacés par les vedettes du show-biz et de la télévision car l’homme est ainsi fait qu’il a besoin d’idoles à admirer et les organes d’informations, quels qu’ils soient, ne se privent pas pour les satisfaire pleinement…. Même la Franc-Maçonnerie qui a pour ambition d’amener l’homme à s’élever spirituellement a beaucoup de difficultés pour mener à bien sa mission, perturbée qu’elle est par certains « frères » venant avant tout pour récupérer des carnets d’adresses susceptibles de conforter leur activité professionnelle….

Si on veut être « raisonnable » on dit qu’il faut laisser du temps au temps pour rectifier tous ces travers mais l’impatience grandit tout particulièrement dans la classe laborieuse qui a souvent bien des difficultés pour « joindre les deux bouts » reprenant ainsi une expression populaire…A ce sujet les « gilets jaunes » me semblent être un mouvement revendicatif « rafraichissant » qui, malheureusement, a été pollué par des casseurs qu’on aurait peut-être pu davantage maîtriser…. Encore fallait-il en avoir envie !

On prend conscience que rien ne change ou si peu et on peut effectivement se poser beaucoup de questions sur l’héritage et sur le monde que nous allons laisser à nos enfants surtout au moment où notre planète mal traitée se réchauffe ce qui engendre un déséquilibre inquiétant…. La faune et la flore sont elles aussi prisonnières des intérêts économiques qui priment sur tout et qui voient des espèces disparaître chaque jour un peu plus….

Le premier des prédateurs pour l’homme c’est indéniablement  l’homme avec ses extravagances, ses ambitions démesurées, son désir de domination qui lui font adopter des positionnements irresponsables qui le condamnent à terme !

 Avons-nous encore le temps de réagir ?

Pierre CATOIRE

 

 

« COMME J’AIME »: UNE INFLATION PUBLICITAIRE

Comme tout à chacun je regarde de temps à autre la télévision et je constate que la publicité est de plus en plus présente quelle que soit la chaîne regardée.
Si on peut considérer que les chaînes privées ont besoin de ces ressources pour vivre et subsister on peut néanmoins déplorer cette « invasion » qui va même jusqu’à s’imposer au milieu des films en cours de projection faisant ainsi fi du respect que l’on devrait logiquement manifester au téléspectateur…. Bientôt on trouvera certainement des logiciels « payants » nous évitant ces passages publicitaires déplaisants comme cela est déjà le cas au niveau de nos téléphones….


En ce qui concerne les chaînes dites » d’Etat » je considère que la publicité devrait y être proscrite…. Une tentative de limitation avait d’ailleurs été mise en place quand Nicolas Sarkosy était président de la république pour progressivement réapparaître comme aux plus beaux jours !
Une chaîne d’état peut-elle objectivement ne pas subir la loi des « hobbys » en acceptant l’intrusion publicitaire ? L’état a-t-il besoin d’autant de chaînes de télévision ? Il n’y a pas si longtemps encore naissait « France Info » qui d’ailleurs n’a jamais percé en taux d’écoute… Etait-ce bien nécessaire de l’ajouter aux chaînes existantes au moment où on parlait déjà de supprimer la chaîne 4….
Au moment où le gouvernement cherche à réaliser des économies il serait peut-être bon de se pencher sur l’enveloppe budgétaire de l’audiovisuel public parallèlement aux niches fiscales menacées!


Trop de publicité risque d’en limiter la portée et pourtant on découvre un phénomène tout à fait surprenant avec le spot d’une publicité vantant un régime amaigrissant et qui est omniprésente sur bon nombre de chaînes et tout particulièrement sur les chaînes publiques.… Pour ne pas la nommer « Comme j’aime » apparait à une cadence jamais atteinte…du matraquage le matin, le midi et le soir « Comme j’aime » est devenu pour moi un parasite à éradiquer…
On voit Benjamin CASTALDI et Sophie DAVANT se prêter au jeu de « Comme j’aime » en voulant convaincre de l’efficacité du traitement…. L’efficacité est très certainement au rendez-vous de leur porte-monnaie !
Aux prix exorbitants de la publicité audiovisuelle on se demande quel budget cette entreprise consacre à ces fréquentes apparitions ? Y a-t-il en France autant de boulimiques attirés par le remède miracle qui fait perdre 40 voire 50 kg en peu de temps et qui porte « Comme j’aime » aux nues après l’avoir découvert grâce à la télévision !


A vrai dire il n’est peut-être pas impossible que je fasse une fixation sur cette publicité qui envahit nos petits écrans c’est pour cela que j’aimerais que vous me rassuriez , amis lecteurs, et qu’ainsi vous puissiez peut-être m’éviter une grossesse nerveuse !

UN SLOGAN QUI FAIT MAL…

Nous vivons décidemment une époque qui bouleverse les valeurs auxquelles nous sommes attachées et qui puisaient ses sources dans le respect et l’amour que l’on porte à autrui, bases qui me paraissaient essentielles pour évoluer harmonieusement avec les autres….


Or, chaque jour nous amène à penser que beaucoup de valeurs traditionnelles ne sont plus d’époque et qu’il nous faut se mettre au goût du jour faute d’être considéré comme l’homme des cavernes au milieu d’un peuple dit « évolué »


En faisant dernièrement quelques achats et au moment de régler ces derniers on m’a remis un joli sac en papier renforcé muni de belles poignées facilitant le transport de ces emplettes. Ce contenant de belles couleurs m’apparaissait sympathique avant que je ne découvre le slogan affiché des deux côtés de celui-ci et particulièrement mis en évidence en lettres blanches. On pouvait lire : « Voilà de quoi oublier le magnifique pull que Mamie vous aura tricoté cette année »
Sans vouloir polémiquer je me demande encore qui est à l’origine de cette belle phrase imprimée à plusieurs milliers d’exemplaires et comment l’entreprise qui le colporte a-t-elle pu en faire sa chose !

L’objet du délit!


Cette anecdote traduit indéniablement le désir de comparer ce que l’on peut acquérir par le fric au détriment de ce que l’on peut offrir par amour…. Je suis beaucoup plus sensible au cadeau que peut me faire un proche qui a passé beaucoup de temps dans sa réalisation en pensant à moi que n’importe quel présent que l’on peut acquérir par la seule vertu de la carte bancaire !


Pourquoi cette grossière et indélicate comparaison ? Ce slogan sert-il vraiment les intérêts de l’entreprise qui le colporte ? Il est vrai que l’on a tendance aujourd’hui à tout mélanger et le côté affectif semble bien en déclin au profit « du tape à l’œil » et au pouvoir de l’argent qui s’imposent de plus en plus dans les relations sociales……


Y a-t-il geste plus beau qu’un jeune enfant qui traduit l’expression de son amour sur un dessin qu’il offrira à sa maman pour la fête des mères ? Ce cadeau n’a pas son pareil et rien ne pourra le remplacer au cœur de la maman ! Alors pourquoi vouloir mettre en opposition et en comparaison ce qui sort du cœur avec ce qui sort du portefeuille !


Décidemment notre monde moderne est bien malade et le fait de mettre en exergue le pouvoir d’acquérir par l’argent parallèlement avec ce qu’il est possible d’offrir avec l’affection et le cœur amène inévitablement les situations conflictuelles que l’on déplore aujourd’hui et qui ne peuvent que s’amplifier au fil des jours….

POUR LE RESPECT ET LE BON CHEMINEMENT DE L’ENFANT

Nos élus se sont dernièrement prononcés contre « la fessée » infligée aux enfants par certains parents…. Cette question fait l’objet depuis longtemps déjà d’un débat entre partisans et adversaires aux sanctions corporelles et se poursuivra, quoiqu’on en dise et quoi qu’on en fasse !
L’éducation des enfants est bien évidemment dévolue aux parents et chacune et chacun croient détenir la vérité quant à la marche à suivre en terme de pédagogie…. Il n’y a pas bien sûr de vérité en la matière mais le bon sens devrait l’emporter et faire en sorte de condamner ces violentes atteintes physiques dans la mesure où l’on veut proscrire ces pratiques dans le monde des adultes….
Je me souviens encore du martinet omni présent dans ma vie d’enfant et dont les lanières parfois faisaient rougir mes fluettes jambes. Je revois un de mes instituteurs qui n’hésitait pas à utiliser une règle pour venir abimer sadiquement les doigts rassemblés et présentés à lui…. A cette époque ces pratiques étaient courantes et personne ne s’en offusquait ! Ces violences étaient aussi parfois couplées à l’humiliation  telle que la fessée devant toute la classe la culotte baisée, le cahier affiché dans le dos durant une récréation parce qu’une tâche d’encre était  venue malencontreusement contrarier la belle unité de la page…. J’ai vécu cette période où les adultes pensaient imposer leur loi par ces pratiques aussi violentes qu’humiliantes qui apparaissaient d’ailleurs éducatives pour beaucoup !
Je me rappelle aussi des comportements qui n’étaient pas rares et qui amenaient des parents à donner une fessée à leur enfant parce qu’il pleurait « sans raison pour eux « en ajoutant stupidement : « Tiens tu sauras pourquoi tu pleures » !
Nous n’en sommes plus tout à fait à l’âge de pierre aujourd’hui en terme d’éducation…quoi que !
La prise de conscience, que le respect d’autrui inculqué à l’enfant passe nécessairement par l’exemplarité de l’adulte dans sa vie quotidienne, limite ces exaltions malsaines qui marquent à vie le futur adulte….
Je plaide moi-même « coupable » vis-à-vis de mes propres enfants… Il m’est arrivé, sous le sceau de l’énervement (ou de l’inquiétude…) de gifler (très rarement quand même) tout en sachant que l’on reproduit souvent la forme relationnelle que l’on a vécue soi-même dans sa propre enfance….
Si la relation enfant-parents et enfant-enseignants semble s’améliorer quelque peu au fil du temps dans le respect mutuel il n’en n’est pas de même au sein de la société côtoyée par nos jeunes. Les informations diffusées en permanence ainsi que les réseaux sociaux montrent au grand jour la violence écrite, verbale et physique d’un monde adulte en colère et en plein désarroi. Ce « bourdonnement médiatique » qui s’impose à tous annihilent considérablement le bénéfice des progrès réalisés dans la relation enfant-parents. Cette dernière devrait logiquement favoriser la prise en compte du respect et de la sagesse que sont en droit d’attendre les jeunes du monde adulte…
Arriverons-nous un jour à faire de notre planète un espace bénéficiant à tous dans le respect des autres par l’écoute, la sagesse et la fraternité ? Nous sommes encore, hélas, très éloignés de cette ambitieuse et nécessaire perspective !

UN EFFET COUPE DU MONDE?

A en croire les médias la France a vécu des heures exceptionnelles avec le titre remporté par son équipe au mondial du football….
Même si je suis heureux que notre pays soit au sommet du monde du football, je ne peux m’empêcher d’être surpris par cet engouement voire cette hystérie renforcée et amplifiée par les médias tant parlés qu’écrits ou télévisés ! On a même eu droit à une séquence télévisée et en direct  depuis la Rochelle mettant en exergue Jane Birkin chantant la Marseillaise en la circonstance…. C’est peu dire !
Cette « unité retrouvée » tant mise en avant et tellement artificielle va rapidement s’estomper pour revenir à une réalité beaucoup moins heureuse. Néanmoins cette momentanée parenthèse nous fait prendre conscience que notre peuple aspire à des relations plus chaleureuses, à un désir de fraternité qui est loin d’être satisfait au sein d’un monde où l’égoïsme prime sur la solidarité et la prise en compte des besoins vitaux auxquels chacun devrait avoir droit en tant qu’être humain.
L’argent est roi de nos jours et contribue à créer des écarts insupportables dont les plus modestes sont les principales victimes…. Peu importerait  que nos footballeurs que nous honorons aujourd’hui continuent à empocher des rémunérations conséquentes voire choquantes si chaque individu pouvait manger à sa faim et se loger décemment ! Ce qui est d’ailleurs paradoxal c’est de constater l’addiction des plus démunis aux hommes et femmes qu’ils idolâtrent et qui amassent des fortunes souvent à leur détriment ! C’est dire combien bon nombre de nos concitoyens sont conditionnés et ont perdu leur libre arbitre au profit des pouvoirs de l’argent et de leurs hobbys !
« Panem et circenses » « Du pain et des jeux et le peuple sera content, il suivra aveuglément les lois des seigneurs Dieu… »Certes nous n’en sommes pas encore là mais cette coupe du monde footballistique  peut être bénéfique dans la mesure où elle nous fait prendre conscience de la fragilité de l’équilibre de notre société mue par les seules valeurs matérielles…
Il y a de rares moments qui favorisent un salutaire recul où la réflexion l’emporte sur la passion qui étouffe le réalisme. Profitons de cet engouement passager, je dirais de cette euphorie du moment pour faire le plein d’énergie et transmettre à nos dirigeants politiques le courage d’engager des réformes profondes bénéficiant à l’ensemble de notre pays et aux plus démunis…. C’est à ce prix que « l’effet  coupe du monde de football » aura revêtu ses lettres de « vraie » noblesse.

Periotac

LA VICTOIRE DU COEUR SUR LE POUVOIR DU FRIC

Un combat victorieux qui ne doit rien au hasard!

La finale du championnat de France de Rugby qui vient d’opposer le CO Castres à Montpellier est très symbolique !

David vient en effet de terrasser Goliath et renverser tous les pronostics qui voyaient l’ogre montpelliérains avaler tout cru une petite équipe provinciale avec ses 43000 habitants….

Il est vrai que le propriétaire de l’équipe de Montpellier « plein aux as » pensait tout renverser en recrutant moult joueurs étrangers issus des quatre coins du monde, en récupérant un entraîneur réputé royalement payé (c’est peu dire) et en osant même imposer son nom sur le stade de la ville initialement baptisé « Yves du Manoir » en hommage à ce grand homme qui a tant fait pour le rugby… Même l’équipe de France porte son nom sur le maillot ce qui me semble aller à l’encontre de l’éthique qui devrait s’appliquer à une structure représentant notre pays ! (Mais je suis peut-être « vieux jeu » comme on dit)

Cette victoire de Castres est significative et me met du baume au cœur…. Elle est rafraichissante dans un contexte qui pense que tout est possible grâce au fric…. On avait tendance à oublier que la foi est susceptible d’abattre les montagnes et que l’esprit de corps animé par la fierté d’être ce que l’on est dans le désintéressement de soi au profit des autres étaient susceptible de renverser les pronostics les plus affirmés….

Que cette belle victoire empreinte de fierté de porter ses couleurs sur le maillot, de se donner à fond pour la gloire de l’équipe soit un exemple à suivre dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne et qu’elle engendre de nobles et beaux sentiments bien souvent refoulés mais toujours présents au fond de nos cœurs …. parce que l’homme n’est jamais aussi beau que lorsqu’il pense aux autres avant de penser à lui !

Vous avez dit: « Démocratie » ?

La démocratie est la moins mauvaise des formules, dit-on, pour faire évoluer tout groupe humain dans le sens du respect que l’on doit à l’expression de chacun….  A priori ce système est sensé agir dans l’intérêt du peuple puisque celui-ci est à la fois sujet et souverain….

On peut toutefois émettre quelques doutes sur l’efficacité du système démocratique très souvent mis à mal et détourné de sa vocation initiale qui se devait vertueuse aux dires de bon nombre de citoyens qui ne jurent que par elle…

De nos jours, dans un monde en pleine mutation, je ne suis pas convaincu que la démocratie s’applique véritablement en tant que mode d’existence collective où les mêmes avantages sont accordés à tous dans un cadre d’équité…. J’irais même jusqu’à dire que très souvent la démocratie est détournée au profit de groupes d’influence qui manipulent sans vergogne une base naïve et soumise. Le règne du « plus rusé », du « plus sournois » s’affirme chaque jour un peu plus au détriment d’une honnêteté intellectuelle que l’on détecte de plus en plus rarement au niveau des classes dirigeantes.

Les égos et les besoins de reconnaissance font un mal considérable dans tous les secteurs de la vie sociale, économique et politique…. Quand s’ajoute à ces dérives l’appât du gain il ne reste pas beaucoup de place pour vivre sereinement en harmonie avec les autres et apporter efficacement sa pierre à l’édifice !

Beaucoup de jeunes sont découragés dès qu’ils rentrent dans une vie que beaucoup qualifie de « normale » …. Ils perdent très vite leurs illusions au sein d’un monde qui permet très peu l’expression individuelle au profit d’idées toutes faites rabâchées sans cesse par des mes médias avides d’audience autant que d’influence !

Dans le milieu associatif qui devrait pourtant être une « bouée de sauvetage » pour celles et ceux qui ont du mal à trouver leur place au sein de la société, l’esprit de solidarité est rongé par un égoïsme forcené et par   des rivalités souvent exacerbées. Ne pouvant briller dans un monde livré à la concurrence et à l’excellence certains individus s’investissent dans l’associatif et mènent souvent des luttes de pouvoir en compensation aux frustrations ressentis dans un monde moins protégé où il est plus difficile de s’affirmer !

Il est vrai que bon nombre d’associations n’ont que leur statut juridique qui les différencie des entreprises classiques mais elles n’hésitent pas à faire valoir leurs vertus associatives auprès de nombreux naïfs qui pensent bien œuvrer dans un souci de générosité et d’ouverture aux autres qui devraient être l’apanage de ce secteur !

Il faut se rendre à l’évidence : la démocratie n’est pas plus présente dans le monde associatif et mutualiste qu’elle n’est au sein de toute autre structure économique et politique malgré ce que les adeptes de ce monde à « but non lucratif » s’évertuent à nous faire croire !

Alors, me direz-vous, où se niche cette vertueuse démocratie dont tout le monde parle ? Serait-ce l’arlésienne ?  Au risque de choquer bon nombre j’aurais tendance à considérer qu’elle n’existe pas et qu’elle a même tendance aujourd’hui à régresser laissant la place à des pouvoirs quelque peu autoritaires qui peuvent, et je le comprends, rassurer et sécuriser des populations entières soumises aux aléas d’un monde de plus en plus troublé et où chacun joue sa partition sans se mettre en harmonie avec celle des autres !

La probité, le respect de la parole donnée, la générosité et l’honnêteté intellectuelle, pour ne reprendre que quelques vertus essentielles à une vie riche et apaisée, recule chaque jour un peu plus et le « chacun pour soi » est chaque jour davantage une réponse à ce sentiment d’isolement et d’abandon ressenti par une frange de plus en plus conséquente partout où l’individu est présent….

Il est plus que temps de réagir à cet engourdissement et à la fuite de nos responsabilités personnelles et collectives…. Je n’ai pas de solution miracle à préconiser et le pessimisme ambiant n’arrange rien mais je reste persuadé que la spiritualité encadrée ou libre pourrait être une piste intéressante, un antidote à une matérialité démoralisatrice qui est très certainement la cause profonde de la crise d’identité actuelle !

Periotac

Sommes-nous victimes des lobbys publicitaires?

Elle est partout….la publicité!

La publicité règne en maître et envahit chaque jour davantage notre vie quotidienne. Nos boîtes à lettres sont saturées de prospectus, nos émissions de télévision sont entrecoupées de messages vantant tels ou tels produits, nos téléphones portables ne peuvent plus être consultés sans que des messages s’imposent à nous avant que nous puissions visionner ce qui nous intéresse, dans les cités de grands panneaux enlaidissent notre environnement, notre sport est lui aussi contaminé par ce phénomène qui transforme les pratiquants en porteur de messages voire en homme sandwich…. Même nos équipes sportives nationales portent désormais et de plus en plus des marques publicitaires…. On débaptise des stades pour la gloire de quelques généreux donateurs…

Nos politiques ne devraient -ils pas essayer de limiter cette publicité qui devient insupportable et pollue nos espaces de vie ? Il est vrai que l’état est le premier à bénéficier de cette manne publicitaire notamment dans le cadre de la télévision….

Je conçois que certaines chaînes de télévision privées soient dans la nécessité d’introduire la publicité permettant leur subsistance mais j’accepte moins que les chaînes d’état auxquelles nous contribuons financièrement par le truchement de l’impôt soient envahies par de tels spots !

Nicolas Sarkozy avait compris la nécessité de limiter cette désagréable intrusion en supprimant toute publicité après 20 heures du soir. On peut constater que depuis quelque temps elle est réintroduite entre les émissions programmées en fin de journée !

Les chaînes privées quant à elles n’hésitent pas à saucissonner les émissions et les films en les coupant régulièrement au mépris du respect qu’elles devraient avoir vis à vis du téléspectateur…Quelle indélicatesse !

Un phénomène qui ne date pas d’hier mais qui a tendance à se développer c’est l’utilisation des artistes ou hommes et femmes en vue pour porter la bonne parole en pensant que l’impact n’en sera que plus important aux yeux de bon nombre d’entre nous…. Ne sommes-nous pas à même de nous faire une opinion qui va au-delà de ces tristes manipulations d’identification ?

Outre le ras le bol relatif à cette invasion publicitaire ce qui a véritablement déclenché en moi le désir d écrire ce papier n’est autre qu’un slogan publicitaire qui est omniprésent depuis l’été dernier et qui du matin au soir s’impose à nous tant en télévision qu’en publication…. Oui, vous ne pouvez pas ignorer cette publicité ou vous vivez en reclus, il s’agit bien sûr de « COMME J’AIME » ! A croire que les français sont devenus boulimiques en nombre très conséquent et qu’ils ont succombé au choix d’un traitement miracle car, au prix de la minute télévisée publicitaire, il en faut des consommateurs pour en amortir le coût ! J’ai peur qu’à la veille des prochaines grandes vacances cette recommandation à maigrir soit démultipliée pour favoriser une belle présentation sur la plage !

Bien entendu tout le monde est bien conscient que cette invasion publicitaire est un corollaire à une consommation souvent excessive dont l’économie moderne a malheureusement besoin.

Des associations de consommateurs puissantes pourraient peut-être s’avérer un antidote à ces pratiques publicitaires dans la mesure où les pouvoirs publics prendraient davantage conscience du rôle important d’information objective qu’elles pourraient jouer auprès d’un public qui se sent souvent désarmé et berné devant la multiplicité et la complexité pour pouvoir librement s’orienter.

 

Periotac

 

 

 

TROP…C’EST TROP!…

Cette diminution de la vitesse limitera t-elle vraiment les tués sur la route?

Les orientations prises au sein de notre pays me rendent pessimiste pour l’avenir…. J’aimerais que la future année qui se profile soit plus sereine que n’ont été ces derniers mois de 2017.
Il faut bien reconnaître que la liberté d’expression s’est singulièrement restreinte et qu’il faut faire très attention aux propos que l’on peut tenir surtout lorsqu’il est question de la gente féminine plus que jamais protégée des affreux mâles qui perturbaient leur environnement….

France 2 vient de s’illustrer en licenciant Tex après 17 ans de bons et loyaux services! Certes l’histoire évoquée par ce dernier n’était pas du meilleur goût, je le reconnais, mais la sanction m’apparaît excessive au regard de l’expression. Je ne peux que me poser la question de savoir si la véritable raison de cette séparation est vraiment liée à cette malencontreuse narration car il faut reconnaître qu’il n’y a pas que Tex qui s’aventure à des sous-entendus quelque peu osés voire grivois au niveau des animateurs journellement présents sur les chaînes publiques!
Parallèlement à cela on n’entend parler que d’agressions sexuelles, à croire que depuis Jeanne d’Arc les femmes souffraient en silence d’être persécutées sans oser exprimer ces turpitudes qui pesaient sur elles!

Les mouvements associatifs de libération de la femme n’auront bientôt plus rien à ce mettre sous la dent… Ils pourront alors peut être renforcer les associations antiracistes qui font, elles aussi, beaucoup parler d’elle! Même la nouvelle Miss France est critiquée car elle évoquait une crinière de lionne qui, paraît-il, a une connotation raciale. Je viens aussi d’apprendre que le carnaval de Dunkerque n’échappait pas à la critique de par ses déguisements qui, en grande quantité, mettent en scène des acteurs grimés au visage noir…. Que dire donc des noirs grimés en blanc?

Pendant ce temps les associations laïques ne sont pas en reste, on impose notamment à une municipalité de remplacer la porte de leur cimetière sous prétexte que la ferronnerie représente une croix! Peut être faudra t-il bientôt retirer les croix des sépultures au sein des cimetières considérés comme des lieux publics! Tout le monde est bien d’accord pour qu’il n’y ait pas interpénétration des religions en l’Etat mais je pense aussi qu’un peu de souplesse ne polluerait pas les relations entre citoyens, bien au contraire mais contribuerait à apaiser la société dont certains de ses membres semblent beaucoup plus « laïcard » que laïque…. La laïcité pour moi c’est tout simplement le respect de toutes les convictions qui ne remettent pas en cause l’existence des autres eux-mêmes respectueux des mêmes principes.

Il est vrai que dans tous les secteurs on a tendance à laïciser: les vacances de Noël ne deviennent telles pas pour les enfants « les vacances d’hiver » et les vacances de Pâques « les vacances de printemps », les crèches ont de moins en moins le droit de cité dans les espaces publics alors que nous devrions les considérer comme le témoignage de notre culture judéo-chrétienne dont nous sommes issus et que personne ne peut contester…. Au lieu de cela fleurissent un peu partout les marchés (paraît-il artisanaux) de…..Noël (Tiens on a maintenu le nom de Noël! Il est vrai que c’est dans un but très commercial de produits le plus souvent « Made in China »)!

Ce ne sont là que quelques exemples d’intolérance qui polluent chaque jour un peu plus notre espace de liberté et d’expression…. Il m’apparaît nécessaire de réagir contre ce climat qui va à l’encontre du bien être de chacun et qui contribue chaque jour un peu plus à l’isolement et à la résignation…
Il ne faut pourtant pas désespérer car certaines mesures semblent aller dans le bon sens, je veux parler de la limitation prochaine à 80 km/h sur la très grande majorité des routes françaises et qui devrait faire diminuer le nombre de morts liés à l’automobile dans une sensible proportion…. 10km par heure en moins, les résultats devraient être très significatifs….. Il faudra juste payer la facture de la mise en place des nouveaux panneaux de limitation…. compensée, n’en doutons pas, par les excès de vitesse démultipliés….et contrôlés peut être par une future entreprise privée!
Que cela ne vous empêche pas de passer un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année et ainsi vous permettre d’emmagasiner de l’énergie pour une nouvelle année qui ne devrait pas manquer de piquant !

Periotac